top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLauriane Negron

Shape : les grandes étapes de la fabrication d'une planche

Dernière mise à jour : 4 oct. 2021

La fabrication d'une planche de surf comprend plusieurs étapes clés qui doivent être respectées.


Ici, nous avons assisté à une séance de shape avec Marion, alias Surfista Surfboards dont vous pouvez retrouver le portrait dans la rubrique vidéos.

Une planche Surfista Surfboards - Lauriane Negron

1. Le traçage de l'outline

Le travail commence sur un "pain de mousse", la matière principale qui compose les planches de surf. Il s'agit d'une mousse de polyuréthane ou de polistyréne.

Pour plus de résistance, le pain de mousse PU est renforcé avec une latte centrale en bois appélée “stringer”. Le shaper commence par couper son pain de mousse à l'outline, c'est à dire la forme extérieure de la future planche. Généralement cette découpe se fait avec un gabarit appelé template.


Travail du pain de mousse

2. La découpe du pain de mousse

Etape très minutieuse qui demande rigueur et précision. Une fois l'outline reportée sur le pain avec un feutre ou un crayon à papier gras, il faut commencer à couper.

La découpe se fait tout d’abord avec une scie. Une fois scié, le pain de mousse ne laisse plus apparaître les lignes du crayon, le shaper travaille à l’œil.


Découpe du pain de mousse

3. L'affinage du pain de mousse

Il s’agit d’harmoniser le pain de mousse pour un rendu final avant glaçage.

L’utilisation de rabots est nécessaire afin de mettre au même niveau, la latte en bois et la mousse. Ces deux matériaux n’ayant pas la même densité et consistance, c’est une étape de précision.


Utilisation d'un rabot

4. Pose du papier de verre

Cette étape consiste à recouvrir le pain de mousse d’un tissu de verre.

Le tissu de verre est la clé d’une bonne étanchéité, protection et résistance au choc.


Vérifications des mesures

5. La pose de la résine

Le principe est d’imprégner le tissu de verre. Le shaper va éviter d’alourdir la planche en chassant le maximum de résine à l’aide d’une raclette.


6. Le glaçage

Le glaçage va permettre l’ajout d’une décoration.

Le shaper aura le choix entre 2 solutions :

- Peindre directement sur le pain de mousse puis glacer en transparent.

- Créer une résine teintée avec différents coloris. On reconnait une résine teintée lorsque les rails sont plus foncés que le reste de la planche.


La 2ème étape du glaçage va consister à repasser une couche de résine pure avec un additif. Ce dernier donne une surface lisse et uniforme.


La dernière couche de peinture

7. Le perçage des blocs de dérives

Les shapers utilisent une défonceuse qui va venir suivre les contours du modèle selon les systèmes de dérives. La taille de la fraise est calculée pour que le trou soit en adéquation avec la taille des dérives.


Si vous voulez découvrir toutes ces étapes, n'hésitez pas à contacter Marion pour un coaching ou un shaper de votre région !



761 vues0 commentaire

Comments


bottom of page