top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLauriane Negron

Circuit professionnel : tout comprendre sur les compétitions

WSL, WLT, WQS, CT ... Difficile de s’y retrouver parmi toutes ces abréviations. Nombreux sont celles et ceux qui ont du mal à comprendre le fonctionnement des compétitions. Et j’avoue que parfois je m’y perds aussi. Alors pour remédier à ça, voici quelques éléments de réponse.



La World Surf League : la tête pensante

La World Surf League (ou WSL) a été créée en 1976 sous le nom d’International Professional Surfers (IPS). Elle a ensuite pris le nom d’Association of Surfing Professionals (ASP) en 1983 avant de devenir la WSL en 2015. Elle est responsable de l’organisation des épreuves qui constituent le Championship Tour (ou CT) ainsi que des compétitions permettant d’y accéder, les Qualifying Series (ou QS).


La WSL organise une dizaine de compétitions dans le monde chaque année, six chez les hommes et quatre chez les femmes. Ces compétitions sont gratuites et retransmises généralement sur la chaîne YouTube de la WSL.


Le Championship Tour et les Qualifying Series, la première et seconde division

Le Championship Tour (CT), est la division d’élite du surf professionnel. Seuls les 32 meilleurs surfeurs mondiaux sont qualifiés chaque saison pour y disputer la dizaine d’étapes du circuit, allant de l'Australie, en passant par Hawaï, les USA et la France. Ce tableau est constitué des 22 meilleurs surfeurs du CT de la saison précédente rejoints par les 10 meilleurs surfeurs du circuit Qualyfing Series, eux aussi de la saison précédente. Les QS sont en quelque sorte la rampe d’accès au CT.



Ce Top 32 est rejoint par deux wild cards attribuées à l’année par la WSL à deux surfeurs méritants. Deux autres wild cards sont décernées lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 36 concurrents sur chaque étape du circuit.


Le CT féminin est ouvert aux 17 meilleures surfeuses de la planète. Il est constitué des 10 meilleures surfeuses du CT de la saison précédente et des 6 meilleures surfeuses du QS de la saison précédente. Une wild card est décernée lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 18 concurrentes sur chaque étape du circuit.


Le Big Wave Tour et le Longboard Tour

A noter qu’il existe également un championnat du monde pour les surfeurs de grosses vagues, le Big Wave Tour, une compétition pour les Juniors (37 épreuves) et une autre pour les longboarders (9 épreuves). Il y a enfin quatre "Specialty events" comme le surf de nuit à Anglet et la "Triple Crown of surfing" (qui réunit les trois dernières épreuves de la saison à Hawaii, soit Haleiwa, Sunset et Pipeline).


Unetop de compétitions très variées donc, et parmi lesquelles vous pouvez suivre le parcours de vos surfeuses et surfers préférés. Lors d'un prochain article, je vous parlerai des notations lors de ces mêmes compétitions. Stay ttop

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page